Sur le ghât principal, les pèlerins de plus en plus nombreux se baignent dans les eaux,
pratiquant leurs rituels, se lavant, chahutant, dans une atmosphère joyeuse et recueillie,
tandis que les prêtres officient sous les parasols délabrés.