Particulièrement choyée, la vache est présente partout à Bénarès, au bord de chaque route, dans les espaces entre deux voies de circulation, et dans les ruelles de la vieille ville. Ce bain de soleil de deux vaches au bord du Gange en dit long sur la paix et la tranquillité qu'elles éprouvent ici. L'entelle (ou langur) est le singe sacré par excellence de par son identification avec le dieu singe Hanuman du poème épique "le Ramayana". On le rencontre souvent dans les parcs ou près des temples, là où les touristes et les dévots viennent les nourrir. Les charmeurs de serpents sont présents sur les lieux touristiques et de passage. Ils sont la partie visible de la relation profonde qui existe entre ces animaux et l'homme. Dans les villages, certaines familles ont comme fonction de les capturer pour éviter qu'ils ne nuisent ou au contraire pour qu'ils soient vénérés dans certains festivals. L'éléphant est aussi un animal sacré. Il est utilisé pour certains travaux, pour les safaris, pour les festivals, ou comme sur la photo prise à Madurai, pour se tenir près des temples et bénir les dévots en échange d'une pièce. Nombreux sont les vautours qui investissent les villes et les villages à la recherche de nourriture. Ils sont aujourd'hui victimes de la pollution ou d'un virus qui a réduit leur nombre de 98%. Ce coq dans un temple de rue est le symbole du peu de division entre le profane et le sacré. Certains temples abritent des singes ou même, au Rajasthan, des rats sacrés par milliers. Le buffle domestique est, plus encore que la vache, l'animal domestique par excellence. Les bufflonnes fournissent plus de la moitié de la production laitière du pays. On les voit un peu partout, y compris, comme sur la photo, sur les ghâts de Bénarès où l'herbe est rare. Contrairement à la vache, les boeufs ou zébus doivent travailler dur, comme l'attestent les innombrables chars à boeufs qui sillonnent les routes. Ils sont destinés à bien d'autres activités comme celles de tirer la charrue ou de pomper l'eau dans les puits.

 

Retour Sommaire

 

Heartspace.org

 

 

      

  Photographies empruntées au site : www.heartspace.org/
Tous mes remerciements à Phil Servedio